ARTICLES AVEC LE TAG : "thérapie brève"



06 janvier 2019
Beaucoup de patient(e)s se posent la question de savoir si ils ou elles sont face à un(e) pervers(e) narcissique. Le terme « pervers narcissique » provient de la psychanalyse et n’est donc pas reconnu dans les autres approches psychothérapeutiques. Déterminer si l'autre rentre dans cette case est donc difficile et n’est finalement pas le plus important. L’important est qu’une relation de couple ne doit jamais causer une grande souffrance. Cela doit vous interroger, si c’est votre cas.
04 novembre 2018
La frontière entre maladies physiques et mentales est ténue. Certaines croyances, émotions ou expériences passées peuvent créer des maux psychosomatiques ou aggraver certaines maladies . C’est la raison pour laquelle la collaboration entre médecins et psy est clé. Les médecins traitants, par leur approche généraliste, sont souvent les plus habilités à recommander une consultation chez le psy. Mais il est triste de constater que les médecins et les psy sont eux-mêmes plus sujets au burn-out.
07 octobre 2018
Il n’est jamais aisé de démarrer une thérapie de couple. Ce n’est pas simple de comprendre ce qui peut nous alerter pour consulter et quand il devient vraiment urgent de se lancer. Savoir s’il faut forcément consulter à 2 ou s’il est possible d’avancer seul(e) pour le couple quand l’autre refuse de consulter. 6 grands thèmes se dégagent : les conflits répétés, la jalousie, le fait d’envisager une séparation ou de l’avoir subie, les cas de violence conjugale, les troubles sexuels ou de fertilité.
04 septembre 2018
J’ai toujours l’air contente quand mes patients me disent qu’ils ont des insomnies car cela signifie que la thérapie sera généralement plus courte. Vous vous en doutez, ils sont un peu surpris… Beaucoup de patients consultent soit en omettant de mentionner des troubles physiques d’ordre somatique, soit en demandant de les stopper, notamment dans le cas des insomnies ou des cauchemars récurrents. Ils ignorent que ces troubles somatiques sont importants pour la réussite de la thérapie ...
01 avril 2018
Les récents faits divers et attentats mettent encore une fois les notions d’identité, de déterminisme et de libre-arbitre en lumière. Qu’est ce qui fait qu’un individu bascule dans la violence ? Et au contraire : Qu’est-ce qui transforme un homme « ordinaire » en « héros » ? Si le passé d’un individu est constitutif de son identité et détermine en grande partie ses croyances et réactions, il me semble qu’il reste fondamentalement libre de ses choix et peut donc s’affranchir de son passé...
08 novembre 2017
La sortie du film de Flavie Flament, « La consolation », et les débats en cours sur le délai de prescription pour les agressions sur mineurs, mettent en lumière le rôle de l’amnésie dans la gestion des traumatismes. Le film relate la psychothérapie suivie par Flavie Flament suite à des angoisses répétées, des crises de panique, des images « flash » incompréhensibles et des insomnies...
03 septembre 2017
Les TOC ou Troubles Obsessionnels Compulsifs couvrent à la fois les obsessions, des pensées envahissantes & répétitives qui génèrent de la peur et de l’angoisse chez la personne, et des compulsions, des rituels répétitifs -gestes ou actes mentaux- qui visent à calmer l’angoisse. Ils font partie des troubles anxieux au même titre que les phobies. Ils diffèrent des TIC qui sont des comportement moteurs involontaires. Les TOC touchent autant les femmes que les hommes ...
06 août 2017
La phobie est une peur démesurée et irrationnelle d'un objet ou d'une situation précise. C'est le côté irréel du danger qui différencie la phobie de la peur. D’ailleurs, la phobie est généralement décrite comme irrationnelle par le patient lui-même (cris, pleurs, palpitations et peur de mourir sur place, paralysie, repli sur soi…). Elle couvre des objets ou des situations très variés...
25 juin 2017
En 2013 et 2014, plusieurs études quantitatives ont été menées auprès des français concernant leur connaissance des psychothérapies, la perception qu’ils en ont et leur recours passé ou à venir à celles-ci, pour des problématiques personnelles ou professionnelles. Il s’agit des études TNS Sofres pour Psychologie Magazine menée en juin 2013 auprès de 1003 personnes, Médiaprisme menée en décembre 2014 auprès de 1064 personnes et Opinionway...